no ads to show

OL : jusqu'où ira Ferland Mendy ?

Il a été dans tous les bons coups...ou presque. Lui ? C'est Ferland Mendy. Mercredi soir, le latéral gauche a livré une excellente prestation face à Hoffenheim lors de la quatrième journée de l'UEFA Champions League (2-2). À cette occasion, Bruno Genesio avait choisi de faire jouer son équipe dans un 3-5-2. Un système qui a parfaitement convenu à Mendy. Le natif de Meulan-en-Yvelines a été partout sur le terrain du Groupama Stadium. En défense, il a rempli sa mission. Offensivement, il a eu plus de liberté et il a été tout simplement été monstrueux face à cette formation allemande. Le danger est souvent venu de son côté. L'arrière-gauche a multiplié les montées (9e, 14e centre et tête de Fekir à côté).

Et son travail, très important, a été récompensé. À la 20e, il a envoyé un missile qui s'est écrasé sur la transversale. Fekir, qui a profité d'un cafouillage dans la surface, a pu ouvrir le score (1-0, 20e). À la 28e, Ferland Mendy a bien débordé sur son couloir avant de centrer en retrait à destination de Ndombele, qui doublait la mise (2-0, 28e). En deuxième période, il est reparti sur le même rythme de folie en servant toujours très bien ses coéquipiers comme Aouar (49e, frappe au-dessus) ou Fekir (54e). Et quand il n'a pas servi ses coéquipiers, Ferland Mendy a tenté sa chance comme lorsqu'il a envoyé une frappe lourde du pied gauche à la 61e. Une prestation solide du gaucher, qui possède aussi un bon pied droit comme il a pu le montrer en étant aligné au poste de latéral droit contre Nîmes.

Ferland Mendy continue de briller

La Rédaction FM l'a d'ailleurs élu homme du match. Un match qu'ont certainement suivi ses courtisans, comme le Barça et la Juventus. Sous contrat jusqu'en 2023 à Lyon, Ferland Mendy possède un profil qui plaît à beaucoup d'équipes et il est certain qu'il sera approché durant l'intersaison. Sa performance a aussi dû être suivi par Didier Deschamps, qui a dévoilé sa liste des 23 Bleus sélectionnés pour affronter l'Uruguay et les Pays-Bas au mois de novembre. Malgré le forfait de Lucas Hernandez, DD a préféré faire appel à Benjamin Mendy et Lucas Digne. Il aurait été toutefois intéressant de tester un élément comme Ferland Mendy, qui ne démérite pas et montre plutôt de bonnes choses depuis un certain moment maintenant.

Quoi qu'il en soit, le joueur âgé de 23 ans va poursuivre son travail en club pour espérer franchir ce nouveau cap, lui qui avait indiqué qu'il devait encore progresser tactiquement. Il y a quelques semaines, il avait expliqué qu'il pensait à l'équipe de France mais qu'il ne voulait pas se prendre forcément la tête avec cela. : « C'est vrai que c'est un objectif. Mais je ne suis pas entraîneur de l'équipe de France. Je ne vais pas aller m'installer là-bas (sourire). Si ça doit m'arriver, ça m'arrivera. Si ça ne m'arrive pas, c'est comme ça. Je ne suis pas une personne qui va me prendre la tête avec ça ». En attendant, Ferland Mendy patiente mais nul doute que son heure viendra tôt ou tard s'il continue à ce rythme !