no ads to show

Tottenham : l'heure de Juan Foyth a-t-elle enfin sonné ?

Souvenez-vous. Bien avant de recruter la paire Neymar-Mbappé, le Paris Saint-Germain souhaitait renforcer son secteur défensif. Pour cela, le club de la capitale avait ciblé le nom du méconnu Juan Foyth. Agé à l'époque de 19 ans, celui qui évoluait alors à l'Estudiantes était annoncé avec insistance du côté de la Porte d'Auteuil en échange d'un chèque d'une dizaine de millions d'euros. Mais au final, c'est à Tottenham que le Sud-Américain a choisi de poser ses valises. Une décision que l'intéressé avait alors justifié par une plus grande possibilité pour lui de jouer des matches avec les Spurs. « J'ai choisi Tottenham parce qu'ils parient sur les jeunes. C'est un club qui mise sur les jeunes et je pense que je vais avoir la chance de jouer. J'ai également parlé avec Mauricio Pochettino et j'ai aimé ce qu'il a dit ».

Résultat : Foyth n'a disputé aucun match de Premier League et seulement huit matches de coupes (1 en ligue des Champions, 2 en coupe de la Ligue anglaise, 5 en FA Cup). Un temps de jeu très faible en une année. A titre de comparaison, Giovani Lo Celso, autre jeune talent argentin, avait disputé 27 matches lors de sa première année (hiver 2017-Hiver 2018) au Paris Saint-Germain. Cette saison, Foyth a dû patienter jusqu'à la fin du mois d'octobre pour jouer son premier match avec le Spurs (contre West Ham en coupe de la Ligue le 31 octobre), avant d'enchaîner cinq rencontres de Premier League, toutes disputées dans leur intégralité, avec un but inscrit (contre Crystal Palace). De quoi lancer enfin l'aventure anglaise du natif de La Plata ?

Juan Foyth enchaîne enfin

Au micro d'ESPN, Foyth a récemment expliqué comment cette saison 2017/2018 presque blanche ne lui a pas porté préjudice contrairement à ce que l'on pouvait penser. « Je suis très heureux parce que les choses dont je rêvais se produisent. La saison dernière, je n'ai joué que les matches de coupes. J'ai ris ça très au sérieux parce que c'étaient de bonnes oppositions face à de bons adversaires, même ceux qui jouaient dans des divisions inférieures. Je me suis servi de ces matches pour gagner en expérience et mieux connaitre un style de jeu que je ne connaissais pas. Je me suis aussi servi des entraînements pour m'adapter le plus vite que possible. Ma première année a été positive malgré mon faible temps de jeu. J'ai progressé dans plein de domaines. Grâce à Dieu, je joue davantage. Je suis heureux de faire petit à petit partie de l'équipe ».

Aux anges, Foyth n'a toutefois pas pu profiter de ce mois de novembre prolifique pour jouer la Ligue des Champions. Non inscrit dans la liste par son club, l'Argentin paie une erreur de son club, comme l'a avoué Mauricio Pochettino avant le choc face à l'Inter Milan remporté 1-0. « C'est douloureux. C'est une faute que nous avons commise à ce niveau qui ne doit pas être répétée. Nous devons trouver une solution. Au début de la saison, j'étais mécontent parce que mon effectif était trop gros. Mais les gens disaient que nous étions les seuls à ne pas recruter. Mais recruter signifiait exclure d'autres joueurs de la liste pour la Ligue des Champions. Nous avions besoin de joueurs anglais, donc c'était impossible (d'inclure Foyth). Ça fait mal de voir un joueur écarté de la liste, mais nous allons bientôt terminé la phase de poules. J'espère que nous ferons une liste en mars et qu'il y sera ». Toujours en course pour une qualification en huitième de finale, Tottenham peut encore espérer donner une chance à Foyth de disputer l'épreuve reine des clubs européens.