no ads to show

Leicester : une pluie de critiques s'abat sur Claude Puel

Le début d'année 2019 est terrible pour Leicester. Avec cinq défaites et un nul pour une seule victoire toutes compétitions confondues, les Foxes n'affichent plus le visage qui, fin décembre, leur avait permis de battre successivement Chelsea (0-1) et Manchester City (2-1). Il n'en fallait pas moins pour que, une nouvelle fois, la position de Claude Puel se retrouve fragilisée à la tête des champions d'Angleterre 2016.

Ces derniers jours, ce sont ses relations avec Jamie Vardy qui lui valent de nombreuses critiques. Le buteur international anglais était d'ailleurs sur le banc de touche au coup d'envoi de la rencontre contre Tottenham ce dimanche (défaite 3-1), à la surprise générale. S'il a raté un penalty, le n° 9 a également inscrit le seul but de son équipe. Interrogé en conférence de presse, Puel s'est contenté d'expliquer qu'il souhaitait travailler d'autres options offensives. Des justifications qui ne convainquent pas grand monde. Jermaine Jenas, consultant pour Sky Sports, était sans voix : « mais pourquoi Vardy est-il remplaçant ? ».

Peter Schmeichel tire à balles réelles !

Fragilisé par des résultats en berne et des choix contestés, le manager français voit des voix s'élever dans les médias pour réclamer sa tête. Peter Schmeichel - père de Kasper, capitaine de Leicester - s'en est ainsi pris à l'ancien Niçois sur le plateau de beIN Sports. « Leicester City est un bon club de football. Une fois qu'ils auront réglé ce problème, ils peuvent faire mieux et je vous laisse le soin d'interpréter ce que cela veut dire... », a confié l'ancienne gloire de MU avant d'insister.

« Ils possèdent de bons joueurs, ils n'ont juste pas le bon entraîneur pour parvenir à quelque chose. Une fois que ce problème sera résolu, vous verrez peut-être Leicester entre la 5e et la 8e position, où il mérite d'être selon moi », a-t-il conclu. Des mots durs. Selon nos informations, d'autres joueurs se plaignent en off du mode de gestion et de certaines décisions du Tricolore, sous contrat jusqu'en juin 2020. Le Sun va même plus loin et assure que Kasper Schmeichel pourrait même quitter le navire s'il restait en poste. Une fois encore, Claude Puel se retrouve sur un siège éjectable. Survivra-t-il une nouvelle fois ?