no ads to show

Blessés, suspendus, joueurs écartés : quel onze pour le PSG face au FC Nantes ?

En début de saison, tous les observateurs s'accordaient à dire que l'effectif du PSG était juste. Séduisant sur le papier, le onze type avait de la gueule. Il suffisait de voir celui aligné par Thomas Tuchel face à Liverpool par exemple (voir vidéo) le 28 novembre dernier pour juger sur pièces, même si la profondeur de banc faisait déjà débat. Les certitudes entre-aperçues en début de saison sont déjà loin et aujourd'hui, le onze titulaire qui avait débuté la partie au Parc des Princes, n'a quasiment plus rien à voir avec celui qui va affronter Nantes mercredi à la Beaujoire en Ligue 1. De ce match de novembre dernier, seuls Gigi Buffon, Presnel Kimpembé et Thilo Kehrer sont susceptibles d'être alignés mercredi.

La faute à des décisions internes qui ont provoqué la mise à l'écart, voire les départs de plusieurs joueurs (Adrien Rabiot, Lass Diarra, Jesé), des blessures nombreuses et récurrentes (Marquinhos, Thiago Silva, Thomas Meunier, Angel Di Maria, Edinson Cavani, Neymar), des suspensions (Marco Verratti, Juan Bernat). Une situation que déplorait forcément Thomas Tuchel à l'issue de la gifle reçue face au LOSC dimanche soir (5-1). « Honnêtement, je pense qu'avec Verratti suspendu, Thiago et Meunier blessés… je ne sais pas, on sera peut-être treize ou quatorze à Nantes […] Oui, on manque de joueurs. Adrien Rabiot, Lass Diarra, on manque de beaucoup de joueurs. Les gens acceptent parce qu'on gagne. C'est évident, c'est ce que je vais dire au Président. On n'en parle pas quand on gagne c'est sûr. Tout le monde doit réfléchir, ce n'est pas possible de faire ça avec 14 ou 15 joueurs chaque semaine ».

Une équipe du PSG forcément rajeunie et expérimentale

Dès lors, quelle équipe va pouvoir aligner Thomas Tuchel à Nantes ce mercredi ? Dans les buts, Alphonse Aréola a les faveurs des pronostics malgré 5 buts encaissés. Il faut dire qu'il a disputé 7 des 8 derniers matches de L1 du PSG. Défensivement, Tuchel va devoir bricoler. En l'absence de Marquinhos et de Thiago Silva et face à l'incertitude planant sur Thilo Kehrer (malade), Paris ne pourra compter que sur une poignée de défenseurs valides. Presnel Kimpembé, loin d'être rassurant ces derniers matches, a déjà l'assurance de débuter contre Nantes, tout comme Colin Dagba et Layvin Kurzawa. Pour le reste, Stanley Nsoki est en phase de reprise. Une défense à trois pourrait de nouveau être reconduite, faute de mieux.

Au milieu aussi, les cadres manquent. Si les chances de revoir Adrien Rabiot sont bien évidemment nulles, l'absence de Marco Verratti pour suspension va sacrément pénaliser le PSG, déjà bien affaibli dans ce secteur de jeu, faute de vraie solution au poste de sentinelle. Si Leandro Paredes, très moyen depuis son arrivée devrait jouer, Christopher Nkunku, laissé sur le banc face au LOSC, pourrait commencer d'entrée aux côtés avec Julian Draxler, catastrophique face au club nordiste, ou de Daniel Alves.

Choupo Moting disponible mais...

Suivant l'organisation du milieu de terrain, l'attaque parisienne devrait être sensiblement la même que dimanche en fin de match. Sans Di Maria, Neymar et Edinson Cavani, les solutions ne sont pas légion. L'indispensable Kylian Mbappé sera titulaire à la pointe de l'attaque parisienne, épaulé sans doute par Moussa Diaby. Reste à savoir qui de Daniel Alves ou de Julian Draxler sera positionné le plus haut pour les épauler. Reste également à résoudre l'énigme Eric-Maxim Choupo Moting. Catastrophique depuis son arrivée, l'attaquant camerounais est devenu la risée du football après son raté face à Strasbourg et n'a pas manqué de se faire remarquer en ayant un accident de la route cette semaine aux abords du Camp des Loges. Bien malin qui peut savoir dans quel état d'esprit il se trouve.

Et si le onze sera composé de nombreux remplaçants, ces derniers ne sont donc plus disponibles pour garnir le banc de touche parisien. Thomas Tuchel osera-t-il mettre 3 ou 4 noms sur le banc ou fera-t-il appel à la jeunesse parisienne habituée aux joutes de la réserve et de la National 2 (Virgiliu Postolachi, Météhan Güclü, Arthur Zagre, Moussa Sissako, Azzeddine Toufiqui etc...) ? Réponse mercredi à 19h.